Ammoniaque: depuis quelques années, ce mot dans le domaine de la coloration fait peur! Mais sait on vraiment de quoi? L’ammoniaque est il si dangereux que l’on veut nous le faire croire? Les nouvelles colorations sans ammoniaques sont-elles vraiment moins agressives pour les cheveux et le cuir chevelu? Je fais la lumière sur cette molécule.

Je tiens à préciser que je ne suis pas spécialiste en chimie et que cet article est le reflet de mon avis qui s’est construit au terme de plusieurs années d’expériences dans ce domaine et de beaucoup de recherche.

Color-Insitu 0697

Beaucoup de femmes qui font appel à moi pour la 1ère fois me demandent « une coloration sans ammoniaque » car leurs cheveux sont « fragiles », leur cuir chevelu est « irrité ». Mais ce qu’elles ignorent c’est que ces fameuses colorations sans ammoniaque ont forcément une molécule similaire dans leur formulation pour être efficaces.

Faisons d’abord un petit cours express sur la coloration! Il existe 3 grandes familles de coloration (de la plus légère à la plus permanente):

  • la coloration végétale ou henné:
    HENNE PER CAPELLIC’est une poudre obtenue après avoir traité et broyé des plantes que l’on trouve dans la nature ( henné naturel, henné neutre, brou de noix, …) que l’on mélange à de l’eau chaude pour obtenir une pâte (pas très glamour vu comme ça) qu’on applique ensuite sur la chevelure. Il n’y a donc aucun produit chimique; en revanche son utilisation est plus limitée puisqu’on ne peut pas éclaircir un cheveu avec le henné. Aujourd’hui on peut foncer, nuancer les cheveux blancs (voire les cacher dans certains cas) mais pas obtenir un ton plus clair.
  • la coloration semi-permanente ou ton sur ton:
    Cheveux brillantsOn parle bien là de produits chimiques. Il permettent de raviver un reflet, de renforcer l’intensité d’une couleur. On utilise là une faible oxydation; on l’utilise davantage pour améliorer une couleur naturelle, on conserve plus ou moins la hauteur de ton de base: si on est châtain par exemple, on peut opter pour un châtain plus doré, plus cendré ou plus cuivré, sans foncer ni éclaircir. Ces teintures s’estompent généralement après 6 à 10 shampooings. De ce fait, ce type de coloration n’est pas très efficace sur les cheveux blancs.
  • la coloration d’oxydation ou permanente:Elle permettent un changement radical de couleur et le recouvrement à 100% des cheveux blancs. On peut foncer ou éclaircir de plusieurs tons: passer d’un blond à un châtain par exemple. C’est de cette famille de coloration que cet article se penche. Cette coloration se présente sous la forme de deux éléments à mélanger: un colorant et un révélateur qu’est l’oxydant. L’oxydant est ajouté au colorant: ce mélange se présente alors sous forme de crème; l’oxydant a une double action. Il permet un éclaircissement des pigments naturels en les oxydant et une coloration du cheveu par l’oxydation des pigments artificiels qui se révèle lors du temps de pose du produit. C’est le colorant qui contient, ou pas, ce fameux ammoniaque.

L’ammoniaque est présent dans la plupart des colorations en petite quantité: c’est la molécule qui permet au colorant de pénétrer au coeur du cheveu; c’est un catalyseur. Alors, comment font ces colorations sans ammoniaque qui couvrent 100% des cheveux blancs ou qui modifient durablement la couleur du cheveu? Elles contiennent forcément un autre agent chimique puissant qui a la même action; en effet, il s’agit de l’éthanolamine qui est un dérivé de l’ammoniaque.Avec ou sans ammoniaque, cela a t’il vraiment un incidence sur les cheveux si ce dernier est au final remplacé?

Boucles

 

Je pense qu’il ne faut pas être naïf; si on veut modifier la couleur de ses cheveux, il faut accepter et assumer le fait qu’on doive passer par une solution chimique.
L’industrie cosmétique nous bombarde d’images et de termes qui sont rentrés dans l’inconscient collectif des femmes; on est davantage dans une démarche de « marketing » que de santé. On ne sait pas clairement quelle solution est la plus clémente pour vos cheveux.

Heureusement, les colorations (avec ou sans ammoniaque) d’aujourd’hui sont formulées de manière beaucoup plus douces qu’avant: on y ajoute des agents hydratants, des parfums qui masquent les odeurs un peu fortes,..).
En matière d’allergie, ce n’est pas pas l’ammoniaque qui est en cause mais l’agent colorant, la paraphénylènediamine ou PPD. Pour celles qui le sont, je déconseille vivement d’insister et de vouloir continuer à vous colorer les cheveux de cette manière. Votre santé avant tout!

 

Pour conclure, je vous rappelle que c’est l’abus de la coloration (colorer toutes ses longueurs à chaque fois par exemple) qui agresse le cheveu. Une application ponctuelle, maitrisée et effectuée par un coiffeur spécialiste est conseillée! Le tout est de trouver la formule qui vous convienne le mieux; certaines de mes clientes me demandent du sans ammoniaque (à la demande seulement) car elle ne supporte vraiment plus cette molécule, même si elle est remplacée par une autre. D’autres ne supportent ni avec ammoniaque, ni sans ammoniaque…
Si vous avez essayé les deux, j’attend avec impatience le retour de votre expérience et votre avis à ce sujet!