Loading...

Le Sombré

On a eu la folie du tie and dye, du ombré hair et la tendance du bronde qui ont déferlé sur nos cheveux. On tend vers un retour du naturel, la couleur de nos cheveux devient subtile. Fini les couleurs « blocs » ou « casques », les blonds mèchés ,« rayés », illustrés ci-dessous.

 

On parle aujourd’hui de colorations à l’horizontale; à l’inverse des couleurs unies ou à mèches (donc à la verticale). On nuance sa couleur de la racine vers la pointe en dégradé, du plus foncé au plus clair en jouant sur différents reflets. On avait déjà le « ombré hair », racines foncées et longueurs plus claires, on a maintenant le « sombré », contraction de « ombré » et de « subtile ».

IMG_4902

Le sombré s’adapte à toutes les couleurs, qu’on soit blonde, brune, châtain ou rousse. Il permet de nuancer la couleur avec un rendu naturel. Pour cela, il faut que l’éclaircissement des longueurs ne contrastent pas trop avec la couleur des racines.

IMG_5725

Le premier né du sombré était donc le bronde, contraction de « brune » et de « blonde », ou comment subtilement éclaircir son brun ou châtain. J’en parle ICI dans un ancien article. Aujourd’hui de nouveaux termes toujours aussi farfelus sont apparus: le broux et le blinger.

– Le broux, vous l’aurez maintenant compris, provient de la contraction de « brun » et de « roux ». Il consiste donc à nuancer son brun ou châtain dans des tons roux, cuivrés et marron chaud.

– Le blinger lui provient de l’anglais. Comme le broux, il s’agit là de roux, « ginger » en anglais, contracté avec le mot « blond ». On nuance alors son blond avec des reflets chauds; cela s’apparente à un blond vénitien moins uni, plus contrasté.

 

IMG_5726

 

Pour cette année 2015, le sombré est la tendance à adopter. Opter pour ce type de coloration est la solution idéale pour celles qui ont envie de changement (sans trop !).

 

Comments

comments

Leave a Comment


Retrouvez-moi sur Facebook: